Articles,  Viscéral

La flore intestinale.

La flore intestinale désigne l’ensemble des microbes peuplant la région intestinale. Elle contribue de manière importante à la bonne marche de l’organisme.

 

Comment la flore intestinale va-t-elle se former ?

Ce sont des microbes provenant de l’extérieur du corps qui vont lui permettre de se constituer.

Les voies d’entrée sont le nez et la bouche. De là, les microbes descendant dans les intestins. Comme tout être vivant, les microbes
ne peuvent survivre que dans un milieu qui présente des conditions favorables à leur développement (température, humidité, nourriture qui convient et de manière suffisante).

L’apport principal de microbiotes a lieu par les aliments, car eux aussi en sont pourvus.

L’organisme perd quotidiennement une partie de sa flore intestinale par les selles, mais elle est constamment remplacée par les nouveaux germes produits par cette même flore.

Quelques chiffres.

La flore intestinale de l’Homme est composée de 100 000 milliards de germes (on parle plutôt de germes que de microbes lorsqu’on parle de la flore digestive).

Il existe 400 familles différentes de bactéries dans la flore intestinale. Ces familles peuvent elle-même être divisées en sous-genres, ce sont les espèces.

 

Fonctions de la flore intestinale

Fonction digestive

Par les enzymes qu’ils produisent, les germes intestinaux vont dégrader les fibres, décomposer la trame des tissus et réduire le volume des grosses particules. Ces ultimes transformations des aliments sont effectuées afin de libérer des nutriments et ainsi leur permettre de se nourrir et de survivre.

Cependant, ils libèrent davantage de nutriments qu’ils ne peuvent en consommer, le reste sera alors absorbé par le corps, nous permettant ainsi d’en profiter !

Il existe deux catégories de germes :

  • Germes de la fermentation qui peuplent la seconde moitié de l’intestin grêle, le colon ascendant et plus de la moitié du côlon transverse.
  • Germes de la putréfaction qui occupent une partie du côlon transverse et l’ensemble du côlon descendant. Ces germes dégradent les particules alimentaires non encore digérées.

Ces deux flores permettent la digestion complète des aliments.

 

Fonction de synthèse de vitamines et d’autres nutriments.

La flore intestinale, grâce à sa richesse enzymatique, est capable de synthétiser certains nutriments tels que :

  • La vitamine B12
  • La vitamine B1 ou thiamine
  • La vitamine B6
  • La vitamine B9 ou acide folique
  • La vitamine PP ou niacine
  • La vitamine N ou biotine
  • La vitamine K
  • Et divers acides aminés.

 

Fonction antitoxiques

Des substances toxiques peuvent pénétrer dans l’organisme vivant et compromettre sa santé.

Grâce à leur grand nombre, les germes intestinaux effectuent un travail de détoxification énorme.

 

Fonction de transit intestinal

La flore intestinale normalise le transit intestinal de différentes manières.

  • Action au niveau digestif : grâce à la division de aliments en petites particules, les germes intestinaux permettent le bon fonctionnement des mouvements péristaltiques du système digestif.
  • Préparation des selles : la transformation des aliments en selles est du ressort des gerles intestinaux (plus spécifiquement ceux du côlon).
  • Production d’acide lactique : Un sous-produit de l’activité des germes de la fermentation est l’acide lactique. Celui-ci a un effet stimulant sur les terminaisons nerveuses des muscles péristaltiques et par conséquent sur le transit intestinal.
  • Stimulation de la production de mucus intestinal : le contact des germes intestinaux avec les muqueuses intestinales a un effet irritant. Pour s’en préserver, les muqueuses sécrètent un mucus protecteur. Ce dernier favorise le glissement des selles contre les parois des intestins.

 

Pour en savoir plus ou toute information, n’hésitez plus, consultez les articles sur Facebook ou téléphonez au 07 85 95 33 49.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *