Articles,  Viscéral

Vivre avec le diabète

Le diabète – les 4 piliers de l’équilibre

Vivre avec le diabète signifie développer un mode de vie qui est essentiel pour permettre de contrôler la maladie.

 

Pilier 1 :  diabète et activité sportive.

Exercices cardiovasculaires : Danse, marche, natation, vélo, etc.

Les bienfaits sont :

  • Augmentation de la dépense d’énergie et par le fait même, la quantité de glucose utilisée par les muscles ;
  • Diminution des risques de complications liées au diabète : maladies cardiovasculaires, néphropathies (reins), rétinopathies (yeux) et neuropathies (sensibilité, nerfs) ;
  • Aide à avoir un meilleur contrôle sur le poids, et par le fait même sur le diabète.

Exercices de musculation : monter des escaliers, des pompes, utiliser des appareils, des poids ou des élastiques pour développer sa musculature, etc.

Les bienfaits sont :

    • Amélioration de la force et la posture;
  • Favorise un meilleur contrôle glycémique;
  • Amélioration de la composition corporelle.
  • Pour les personnes diabétiques de type 2: Amélioration de la densité minérale osseuse, permettant de prévenir l’ostéoporose.

Exercices d’étirements :

Les bienfaits sont :

  • Permettre de faire les mouvements de la vie de tous les jours plus facilement ;
  • Aide à détendre les muscles et à diminuer les risques de blessures.

 

Pilier 2 : l’alimentation.

L’alimentation joue un rôle primordial dans le traitement de la maladie, il est important de manger équilibré et sans excès. Pour cela, savoir évaluer les quantités de glucides et de kilocalories contenues dans un plat peut s’avérer nécessaire.

Il est important d’adopter une alimentation variée à des horaires réguliers sans sauter de repas. Une consultation chez son médecin ou un diététicien pour mettre en place un programme alimentaire, propre à chacun, est bénéfique pour les personnes diabétiques.

 

Pilier 3 : Les soins.

Soins des pieds :  Le diabète peut, à long terme, occasionner une diminution de la sensibilité aux pieds et, par conséquent une blessure ou une brûlure peut passer inaperçue. Des problèmes de circulation sanguine peuvent également survenir en raison de l’épaississement et de la perte d’élasticité des artères, ce qui peut nuire à la guérison d’une plaie.

Hygiène dentaire : Un contrôle inadéquat de la glycémie peut entrainer des problèmes buccodentaires chez les personnes diabétiques, entre autres de maladies parodontales (des gencives).

 

 

Pilier 4 : diabète et le stress.

Les situations de stress propres au diabète ou encore des conflits psychologiques tout à fait extérieurs au diabète peuvent affecter l’équilibre glycémique des personnes diabétiques. Le stress peut influencer le contrôle du diabète de deux façons :

  • le stress peut affecter l’équilibre du diabète par l’effet hyperglycémiant des hormones de stress.
  • il peut aussi influencer négativement le contrôle du diabète par les stratégies ou les comportements d’adaptation au stress (manger plus ou moins, consommer de l’alcool de façon excessive, etc.).

 

Pour en savoir plus ou toute information, n’hésitez plus consultez les articles sur Facebook, Instagram ou téléphonez au 07 85 95 33 49.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *