La sciatique

Le nerf sciatique est un nerf du membre inférieur (un a droite et un a gauche).

Avant de le voir plus en détail il faut revenir sur son origine.

Quelle est son origine ?

 

Il est issu du plexus sacral qui lui est formé au niveau des vertèbres L4/L5 (4eme et 5eme lombaire) et S1/S2/S3 (vertèbres du sacrum). Le plexus sacral dans son parcours présente alors 5 branches nerveuses différentes :

  • Nerf du muscle piriforme
  • Nerf du muscle fessier supérieur
  • Nerf petit sciatique
  • Nerf des muscles carré fémoral et du jumeau inférieur
  • Nerf du muscle obturateur interne et jumeau supérieur

Sa branche terminale sera le nerf sciatique qui descend dans la fesse puis à l’arrière de la cuisse.

 

Arrivé au niveau du genou, le nerf sciatique se divise en deux branches : le nerf fibulaire commun et le nerf tibial postérieur.

  • Le nerf fibulaire commun descend dans la partie externe de la jambe au niveau du péroné.
  • Le nerf tibial postérieur descend dans la partie postérieure de la jambe, le talon et le bord externe du pied.

 

Le nerf sciatique est à la fois moteur et sensitif :

  • Moteur : il permet la flexion de la jambe et l’extension du pied
  • Sensitif : il permet la sensibilité de la partie postéro-latérale de la jambe ainsi que l’ensemble du pied.

Elle se définie par une douleur du membre inférieur située sur le trajet du nerf sciatique lorsque celui-ci est comprimé ou irrité au niveau d’une de ses racines ou sur son trajet. Celle-ci peut s’accompagner de douleurs lombaires, on parle alors de lombosciatique.

 

Quels sont les symptômes de la sciatique ?

  • La douleur, elle diffère en fonction de la racine touchée.
  • Une douleur souvent déclenchée par un effort.
  • Une douleur amplifiée en position assise, lors d’épisodes de toux, d’éternuements.
  • Fourmillements.
  • Engourdissements.
  • Perte de sensibilité et/ou de force.

 

Quelles sont les causes ?

  • Hernie discale : La douleur est due à la compression de l’une des racines du nerf sciatique associée à son inflammation. A l’inverse, la présence d’une hernie discale n’est pas toujours associée à des lombosciatiques.
  • Rétrécissement du canal lombaire : dû à l’arthrose au niveau des lombaires, les personnes âgées sont le plus souvent touchées par cette pathologie.
  • Le syndrome facettaire: les facettes articulaires sont des articulations placées de part et d’autre de chaque vertèbre. Une mauvaise posture prolongée ou un faux mouvement violent peut être à l’origine d’un blocage des facettes à l’origine d’un début de sciatique.
  • Le syndrome du piriforme: le piriforme est un muscle situé à l’arrière du bassin qui une fois enflé peut exercer une compression du nerf sciatique et l’irriter.
  • Par des chocs et traumatismes comme des chutes de vélo, escaliers ou encore un accident de voiture. Les traumatismes peuvent toucher les racines du nerf sciatique.
  • Grossesse: les femmes enceintes sont particulièrement touchées dû aux modifications physiologiques et mécaniques (augmentation de la masse de l’utérus, assouplissement des ligaments). Il arrive que ces changements créent des douleurs au niveau des lombaires, du sacrum ou du nerf sciatique.

 

 

L’ostéopathie pour traiter et prévenir.

 

L’ostéopathie étant une médecine de première intention, l’ostéopathe réalisera une anamnèse et un examen physique complet pour s’assurer que votre sciatique ne nécessite pas une prise en charge médicale préalable.

Lors de son examen physique, le praticien déterminera les zones qui peuvent être à l’origine de votre sciatique.

 

  • Les vertèbres lombaires : celles-ci peuvent être bloquées et donc entrainer une irritation du nerf sciatique. Par ses techniques l’ostéopathe redonnera de la mobilité aux lombaires afin de diminuer l’inflammation du nerf sciatique.
  • Le muscle piriforme : lorsque ce muscle est trop contracté il entraine une compression du nerf. L’ostéopathe peut déterminer l’origine de cette contracture et la traiter afin que le muscle ne comprime plus le nerf.
  • Les organes du petit bassin : l’ostéopathe par des techniques viscérales peut améliorer la mobilité des organes du petits bassin tels que la vessie ou l’utérus pouvant entrainer une compression du nerf sciatique.

Cependant, l’origine d’une sciatique peut être à distance des douleurs (cervicales, crâne). Le corps humain étant un tout et dont ses structures peuvent influer les unes sur les autres.

 

 

Pour en savoir plus ou toute information, n’hésitez plus consultez les articles sur Facebook, Instagram ou téléphonez au 07 85 95 33 49.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut